L’assainissement regroupe l’ensemble des moyens mis en œuvre pour évacuer et traiter les eaux usées et autres et autres fluides. Il concerne également la collecte des déchets solides. Cette discipline est un rouage indispensable de l’urbanisme dans la mesure où elle permet la concentration d’un nombre élevé d’habitants sur une zone restreinte grâce à une bonne gestion des déchets liquides et solides et surtout des excréments. Elle s’étend ainsi à l’échelle d’une ville, mais également à l’échelle d’un bâtiment. La pose et l’entretien de toutes les installations répondent à des normes strictes. Ces opérations sont effectuées par des professionnels, à l’image de notre société Absorbex Assainissement Francilien spécialisée dans les travaux d’assainissement.

entreprise d’assainissement
entreprise d’assainissement
entreprise d’assainissement
NOS SERVICES :
  • Assainissement
  • Traitement des eaux usées
  • Nettoyage de stations de relevage
  • Inspection des canalisations (diagnostic et test)
  • Inspection télévisée (rapport topographique, vidéo et photo)
  • Débouchage et dégorgement de sanitaires et toutes canalisations
  • Pompage de Fosses septiques
  • Curage et entretien de toutes canalisations d’évacuation
Pompage
  • Eaux usées
  • Boues d’égouts
  • Eaux hydrocarburées
  • Graisses et huiles
  • Autres déchets
Curage
  • Colonnes eaux usées
  • Colonnes aux pluviales
  • Chéneaux et gouttières
  • Divers cuves
Services +
  • Etude gratuite
  • Extension de garantie possible
  • Intervention sur toute l’Ile-de-France et l’Oise
  • Contrat de maintenance annuel
  • Prêt de matériel à nos clients
Astreintes assurées
  • Jours fériés
  • Week-end
  • Juillet
  • Août
Marques
  • Flygt
  • Grundfos
  • KSB
  • Salmson
  • Wilo
  • Lowara
  • Creyssensac
  • Jetly
Langues parlées
  • Anglais
  • Portugais
  • Arabe
  • Espagnol / Castillan

Un système d’assainissement permet l’évacuation des eaux usées.

Sont désigné eaux usées, les eaux vannes (eaux provenant des W.C) et les eaux ménagères, eaux qui proviennent de la cuisine, des sanitaires, du lave-linge…etc.

En matière d’assainissement des eaux usées… Des règles s’imposent.

Ces eaux doivent être traitées avant d’être rejetées dans la nature, car elles sont nuisibles pour l’environnement.

2 procédés permettent d’assainir les eaux usées :

  • La première consiste à les évacuer par un réseau relié au tout à l’égout.

  • La seconde, à les récupérer à l’aide d’un équipement d’assainissement non collectif, dit autonome ou individuel.

Pour savoir quel procédé privilégier, il conviendra de consulter les plans spécifiques au réseau d’assainissement de sa commune. Ce plan d’urbanisme délimite les zones d’assainissement collectif et non collectif, il est consultable en mairie.

Les appartements d’un immeuble, ou une maison bâtie sur une parcelle de la zone d’un assainissement collectif devront être raccordés au réseau du tout-à-l’égout.

Le raccordement nécessite l’un des branchements ci-après :

  • au niveau de la voie publique,

  • soit au niveau du terrain privé.

Le raccordement doit obligatoirement être réalisé dans un délai n’excédant pas 2 ans à compter de la mise en service du réseau communal. Il convient donc de se renseigner auprès des services de la mairie.

Dans le cas d’un logement bâti après la mise en service du réseau d’assainissement de la commune, le raccordement devra donc être envisagé durant la construction.

Une fois le raccordement réalisé par les soins du propriétaire, les services de la commune interviennent afin d’effectuer le contrôle du raccordement au réseau d’assainissement.

Dans le cas contraire ou si le raccordement est jugé non conforme, les services de la commune pourront entreprendre de faire réaliser d’office le raccordement ou procéder aux travaux de mise aux normes, et ce, aux frais du propriétaire.

Une redevance assainissement est due dès que le propriétaire a fait raccorder son bien au réseau d’assainissement, que ce réseau soit ou non relié station.

Définition

L’assainissement et la gestion des eaux usées dans votre propriété

L’importance de traiter correctement les eaux usées provenant des activités humaines est évidente, car l’eau sale peut contenir des maladies infectieuses. Aujourd’hui, des centaines de milliers de personnes meurent chaque année de ces maladies transmises par l’eau, et même si ces chiffres sont en baisse, il reste encore du travail à faire. Voici quelques éléments qui aideront à éclairer certains des termes et des processus entourant l’assainissement et la gestion des eaux usées.

En quoi consiste l’assainissement des eaux usées ?

assainissement des eaux uséesL’assainissement des eaux usées fait référence à l’élimination des déchets et autres matières indésirables des eaux usées. Ce processus implique une série d’étapes pour éliminer ces déchets indésirables, afin de produire de l’eau saine qui ne sera pas un danger pour l’environnement. Les effluents provenant des habitations, des usines et des entreprises s’écoulent généralement dans des conduites qui mènent ensuite à un centre de traitement, où ils passent ensuite par le processus de traitement des eaux usées.

Il y a deux types différents d’eaux usées :

  • Les eaux grises – celles qui proviennent des bains domestiques, des cuisines et des blanchisseries ;

  • Les eaux noires – les eaux usées contenant des déchets animaux, humains ou alimentaires.

L’assainissement autonome individuel ou assainissement non collectif

Ce type d’assainissement renvoie à tout système de collecte et de traitement des eaux usées qui n’est pas raccordé à un réseau collectif. Il convient particulièrement aux habitations individuelles et aux propriétés isolées. Ainsi, à travers l’assainissement non collectif, le traitement des eaux usées se fait à l’intérieur de la propriété, très souvent dans une fosse. Il n’est donc pas nécessaire de procéder à un raccordement sur un réseau local.

En quoi consiste l’assainissement collectif ?

Ce type d’assainissement renvoie à un système dans lequel les eaux usées sont recueillies et canalisées en direction d’une station d’épuration. A partir de là, elles vont subir un traitement avant d’être expulsées dans l’environnement.

Dans l’assainissement collectif, nous utilisons des réseaux de collecte et un dispositif de traitement.

Quel est l’intérêt d’un diagnostic assainissement ?

Le diagnostic assainissement est un contrôle des installations d’assainissement non collectif. Il est obligatoire depuis 2011 et doit être impérativement présenté à un acheteur au cours d’une opération de vente d’un bien immobilier non raccordé au réseau public de collecte des eaux usées. L’objectif de ce diagnostic est donc d’informer l’acheteur sur l’état du bien dont il veut faire l’acquisition. C’est aussi un moyen de déceler des installations défaillantes pour préserver les sols et les cours d’eau.

Si donc vous êtes propriétaire d’un immeuble non raccordé au tout-à-l’égout et que vous souhaitez le vendre, vous devrez effectuez un diagnostic assainissement. Si ce diagnostic décèle des anomalies, vous devrez procéder à des travaux pour les corriger.

Les étapes du processus d’assainissement des eaux usées

Ce processus comporte généralement quatre étapes importantes:

  • Le traitement préliminaire

  • Le traitement primaire

  • Le traitement auxiliaire ou secondaire

  • La Stérilisation

Traitement préliminaire des eaux usées

C’est l’étape de filtrage du processus d’assainissement des eaux usées. Les eaux usées traversent des filtres composés de barres espacées de quelques centimètres. Ces filtres rejettent des morceaux importants d’ordures comprenant des vêtements, du bois, du papier, du verre, des plastiques et d’autres choses comparables. L’enlèvement de ces articles est de protéger les pompes et autres engins dans les prochaines étapes. Les eaux usées sont ensuite pompées vers les réservoirs de sédimentation.

Traitement primaire des eaux usées

Les eaux usées pénètrent dans les réservoirs de sédimentation et s’y installent pendant deux à trois heures. Cette étape permet aux déchets plus légers, par exemple l’huile et un peu de matière plastique, de flotter, alors que les solides plus lourds se déposent à la base du réservoir. La saleté flottable est ensuite écrémée à partir du point le plus élevé des réservoirs.

Les solides les plus lourds sont ensuite pompés à travers des gadgets qui isolent des granules de différentes tailles pour les expulser par la suite.

Les eaux usées légèrement traitées provenant de ces réservoirs passent ensuite dans le cadre de traitement secondaire.

Traitement auxiliaire ou secondaire des eaux usées

Dans ce processus de traitement des eaux usées, l’air et la boue sont pompés dans les réservoirs, afin de séparer davantage les eaux usées. Cette partie de l’étape secondaire du processus de traitement des eaux usées prend normalement quatre à sept heures.

Les eaux usées s’écoulent ensuite vers les dernières cuves de sédimentation qui ressemblent beaucoup à celles du stade primaire. Les particules relativement plus grosses de cette phase se déposent à la base en tant que fumier auxiliaire; dont une partie est ensuite réutilisée dans cette étape avec l’air pompé pour la croissance des microbes bénéfiques.

Le reste de la boue auxiliaire est expulsé des réservoirs de sédimentation. Les eaux usées passent ensuite dans les bassins de décantation en quelques heures, après quoi elles passent dans un réservoir de stérilisation.

Stérilisation des eaux usées

La stérilisation comprend généralement l’injection d’une solution de chlore dans les eaux usées d’une durée d’environ une demi-heure. Quoi qu’il en soit, pour répondre aux besoins de traitement des eaux usées évacuées, un temps de contact de chlore de la durée de deux heures est de temps en temps nécessaire pour des utilisations particulières des systèmes d’eau des eaux usées récupérées. La mesure du chlore repose sur la qualité des eaux usées et différentes variables, mais les doses de 6 à 20 mg / l sont basiques. Le rayonnement solaire peut également être utilisé pour la purification, mais ces stratégies d’assainissement ne sont pas très utilisées.